Une étude internationale a révélé que le Portugal est le cinquième pays le plus sûr du monde et considère la Syrie un état où la paix est menacée.Dans les 163 pays analysés, le Portugal est à la cinquième place, devant des nations comme la République tchèque, la Suisse ou le Canada. L'Islande mène le podium des pays les plus sûrs du monde, suivie par le Danemark, l'Autriche et la Nouvelle-Zélande.Dans le tableau de fond sont des états du Moyen-Orient. La Syrie est le plus dangereux, suivi par le Sud-Soudan, l'Irak, l'Afghanistan et la Somalie.Le Global Peace Index, publié par l'Institut d'économie et de la paix, a analysé 163 pays en fonction des niveaux de sécurité considérées 23 facteurs, qui à leur tour ont été regroupés en trois catégories: les niveaux de paix et de sécurité dans la société, les conflits internes et internationale, et l'utilisation des ressources militaires.Pour l’ensemble des 163 Etats et territoires pris en compte, l’étude montre une évolution «légèrement moins paisible» en 2016 (-0,53%) qu’un an plus tôt. L'institut regrette que le monde devienne de plus en plus dangereux.Ce classement démontre que l’instabilité politique s’est accrue dans 39 pays au cours des 12 derniers mois. «Le coût économique global de la violence s’est élevé 13 600 milliards de dollars calculés en parité de pouvoir d’achat en 2015. Ce qui représente 13,3% du PIB mondial», révèle le Global peace index 2016.