Depuis janvier 2006, le livre de réclamations est obligatoire dans tous les établissements fournissant biens ou services au public ; en plus des cafés et restaurants, on peut désormais y avoir accès dans tout commerce, établissement touristique, lieu de spectacle ou parking gardé.En cas de problème lors de la prestation d'un service ou de l'achat d'un bien, n'hésitez pas à rédiger une réclamation en triple exemplaire.Si jamais le commerçant ou restaurateur ne souhaite pas vous transmettre le livre de réclamations, faites lui miroiter d'appeler la police, profitez-en pour vous plaindre également de ce refus et vous verrez que dans la plupart des cas il vous le donnera. Si jamais il refuse catégoriquement, contactez la police.

Que mettre dans ce livre de réclamations ?

Ecrivez dans le livre ce que vous avez souhaité commander ou acheté et qu'est ce qui s'est mal passé, la date et l'heure, ainsi que le nom du restaurant et si le problème concerne une personne en particulier, essayez d'y inscrire son nom ou sa description.Le livre de réclamations est sur papier doublée, vous pourrez donc repartir avec votre exemplaire.Cette exemplaire sera en conservé et si jamais le restaurateur souhaite modifier votre commentaire, vous aurez un exemplaire original.

CEC

Si jamais le commerçant ou restaurateur ne souhaite pas vous transmettre le livre de réclamations, vous pouvez aussi contacter le CEC (Centre Européen du Consommateur) ou le CEE ou Portugal.Vous trouverez toutes les informations sur le site du consommateur au Portugal :https://www.consumidor.pt/