Situé à Ajuda, à quelques pas de Belém, le plus ancien des jardins botaniques du Portugal crée à la demande du marquis de Pombal a été ouvert au public en 1768 et a été tout d’abord utilisé comme un musée mais aussi pour reproduire des centaines d’espèces différentes de plantes collectées dans le monde entier pendant les explorations portugaises ayant navigué sur les océans. A la suite du séisme de 1755, le marquis de Pombal, alors Premier ministre, déplaça la cour à Ajuda, où une partie du palais demeurait intacte, et était suffisamment importante pour héberger les différents ministères.Le roi Dom José Ier acheta un terrain à côté de la résidence royale, afin d’y faire pousser des fruits et légumes pour le palais. C'est sur ce terrain que Domingos Vandelli a dessiné ce jardin botanique dans les années 1760. Il avait pour but d'éduquer les petits-fils du roi, les princes Dom José et Dom João. Les jardins, ayant subi l’influence des jardins français et italiens de l'époque, étaient caractérisés par une parfaite symétrie et disposaient d'une terrasse supérieure avec des parterres de fleurs pour la collection botanique et d’un niveau inférieur avec un grand lac central contenant un grand nombre de fontaines sculptées, d’animaux amphibies et de plantes aquatiques exotiques.Il est actuellement géré par l’Institut supérieur d’Agronomie, qui a mené à bien un projet de récupération, entre 1994 et 1997, visant à garantir, essentiellement, son origine botanique, en conservant et présentant les plantes d’une collection qui rappelle l’histoire de la curiosité scientifique des Portugais ayant navigué sur les océans.Les nouvelles plantes sont réparties par zones phytogéographiques – Brésil et Amérique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande, région de la Macaronésie, Europe centrale et Atlantique, Chine et Japon, Amérique du Nord et centrale, région de la Méditerranée et Afrique – sur la base de l’histoire de leur introduction au Portugal et de leur relation aux Découvertes portugaises.À noter également le Jardin des Arômes qui se destine en particulier aux personnes aveugles, comprenant des panneaux en braille et des plantes exposées dans des jardinières soulevées permettant de les sentir et toucher.Un ensemble de petits lacs, une serre pour la production de fleurs et un amphithéâtre gazonné pour des spectacles en plein air font également partie du jardin.